0%

Je souhaite bénéficier de mesures de soutien pour la trésorerie de ma grande entreprise, y a-t-il des contreparties ?

Annuler

Je souhaite bénéficier de mesures de soutien pour la trésorerie de ma grande entreprise, y a-t-il des contreparties ?

Rechercher
Je souhaite bénéficier de mesures de soutien pour la trésorerie de ma grande entreprise, y a-t-il des contreparties ?

Engagement de responsabilité pour les grandes entreprises bénéficiant de mesures de soutien en trésorerie

Une grande entreprise qui demande un report d’échéances fiscales et sociales ou un prêt garanti par l’État s’engage à:

  • ne pas verser de dividendes en 2020 à ses actionnaires en France ou à l’étranger (hors entités ayant l’obligation légale de distribuer une fraction au cours de l’année 2020); 

  • ne pas procéder à des rachats d’actions au cours de l’année 2020.

Pour les groupes, cet engagement couvre l’ensemble des entités et filiales françaises du groupe considéré, quand bien même seules certaines de ces entités ou filiales bénéficieraient d’un soutien en trésorerie. 

Toutefois, les entreprises qui ont pris de telles mesures avant le 27 mars, jour de l’annonce du dispositif par le Gouvernement, ou qui ont une obligation légale de versement de dividende, ne sont pas concernées par cet engagement. 

En cas de non-respect de cet engagement, et notamment d’une décision des organes d’administration de l’entreprise qui ne serait pas conforme à ces règles, les cotisations sociales ou échéances fiscales reportées ou le prêt garanti par l’Etat devront être remboursés avec application des pénalités de retard de droit commun. Ces majorations seront décomptées à partir de la date d’exigibilité normale des échéances reportées.